Contrat Afer : rendez-moi mon argent !

Parmi les contrats d’assurance-vie commercialisés en France, le GIE Afer a une place à part. Plus de 40 milliards d’encours, premier contrat d’une association d’épargnants, il a été pendant longtemps le contrat de référence. Mais pour récupérer son argent, c’est une autre histoire…

Quoi de plus naturel que de vouloir récupérer l’argent que l’on a épargné sur son contrat d’assurance-vie ? Le GIE Afer, pourtant, n’aime pas cela ! C’est bien simple, dans l’interface en ligne du contrat, s’il est possible de réaliser des versements complémentaires ou des arbitrages, aucune procédure ou document téléchargeable (ou ne serait-ce que des explications) ne sont prévus pour récupérer totalement son argent !

Il y a bien une possibilité de demander un rachat partiel, mais le formulaire est bizarrement bloqué sur les 11 derniers chiffres du numéro de compte bancaire qu’il est nécessaire de remplir pour valider la demande. Pour ma part, j’ai essayé de multiples fois, avec ou sans les chiffres clés, sans succès. Assez rageant !

Bref, pour tenter de réaliser un rachat total, il faut en passer par le distributeur par l’intermédiaire duquel le contrat a été souscrit. Pour moi (et sans doute la majorité des souscripteurs), c’est Epargne Actuelle que je joins au téléphone, en passant par un standard national puis l’agence de Rennes. La réponse est simple : il faut adresser un courrier au GIE Afer demandant le rachat total tout en joignant un Rib et une copie d’une pièce d’identité. J’envoie ce courrier dès le 29 mai 2015.

Il me faudra attendre presque 3 semaines pour recevoir une réponse (datée du 18/6) de l’Afer. C’est un courrier type qui me rappelle que mon contrat bénéficie aujourd’hui d’avantages fiscaux grâce à une antériorité de plus de 8 ans et qui me demande de réfléchir à une telle demande inconsidérée !

Ils me suggèrent à la place de ne faire qu’un rachat partiel voire une avance afin de conserver mon contrat. En conséquence, il faut que je leur renvoie un courrier confirmant soit le rachat total soit une des deux autres options proposées. A défaut de réponse dans les 30 jours, le rachat total sera cependant exécuté … automatiquement ! Donc un délai minimum de 7 semaines !

Encore, ils auraient pu en profiter pour signaler qu’un rachat total en cours d’année avait pour conséquence une moindre rémunération de l’année en cours comme nous l’expliquions sur cBanque. Mais non !

En réalité, j’ai hésité avant de demander la fermeture complète du contrat. Mais, du fait de son fonctionnement et des frais de versement qui y sont appliqués, je sais que je ne l’utiliserai plus. Si les 1% ou 2% de frais de versement restent modérés par rapport à certains autres contrats bancaires, ils sont significatifs par rapport aux moins de 3% que devrait rapporter les fonds en euros cette année. Et puis surtout, toute une nouvelle génération de contrats à frais réduits ont fait leur apparition, ainsi chez Linxea, Assurancevie.com ou MesPlacements, on trouve du 0% avec des fonds en euros aussi rémunérateurs que chez Afer. Pourquoi s’en priver ?

Même s’il y a régulièrement des tribunes (notamment sur Les Echos) qui veulent nous faire croire que les frais de versement, ce n’est pas grave, et qu’ils sont compensés par des moindres frais de gestion, j’y vois le lobbying de certains assureurs passéistes. Aujourd’hui, personne ne compare la rémunération des fonds euros avant perception des frais de gestion, et pour une raison simple : tous les rendements annuels sont exprimés en « net de frais de gestion ». Alors, faut-il prendre un contrat Afer à 3,20% en 2014 et 2% de frais de versement ou un Evolution Vie à 3,33% et 0% de frais de versement, tous les deux assurés chez Aviva ?

Messieurs, Mesdames du GIE Afer, votre procédure est absolument inappropriée et représente un abus de pouvoir. Rendez-moi mon argent !

NB : interpellé sur Twitter, une personne du GIE a pris contact avec moi le 25/6 pour valider le rachat total.

3 réflexions au sujet de « Contrat Afer : rendez-moi mon argent ! »

  1. Bonjour à tous

    Bon courage chers internautes
    Malheureusement là confiance bancaire d’avant est fini,maintenant
    si comme au marché au puce,j’ai l’impession que si des vendeurs à la sotte

  2. Bonjour, moi j’ai fait un rachat partiel fin 2016 en laissant le minimum requis de 776€ pour éviter de clôturer l’adhésion. 776€ c’est déjà élevé alors que dans d’autres compagnies c’est 150€.
    La demande a été faite ditectement au siège du Gie Afer rue de Chateaudun à Paris. Les fonds ont été récupérés sous 15 jours. En 2017 j’ai fait un rachat total toujours en précisant bien le régime fiscal sinon on est sûr d’un délai supplémentaire. Eh bien, au bout de 30 jours je n’avais rien reçu sinon un courrier me disant qu’un virement allait être effectué, sans préciser la date. Donc compter environ 35 jours, plus s’il y a des week ends prolongés ! C’est inadmissible. C’est un placement intéressant en théorie mais le rachat total gâche tout surtout si vous laissez trop d’argent sur ce compte avant le RT.

  3. Je dispose d’un ancien contrat chez G.I.E AFER avec transfert d’argent sans frais en cas de décès. Ma conjointe est décédée le 18 juillet 2017. Cela fait donc aujourd’hui 3 mois que l’argent est bloqué et n’a toujours pas été déposé sur mon contrat d’adhésion et ceci malgré une multitudes de documents envoyés en recommandé avec A/R (5 courriers en recommandé avec A/R). Il manque toujours quelque chose à leur fournir et ils réclament des documents que je leur ai déjà fourni. De plus, lorsque je téléphone – rue de Châteaudun à Paris – certaines personnes me répondent sur un ton que je n’emploierai pas pour parler à mon chien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *