Ça râle, même dans les banques en ligne !

C’est sans doute une habitude ancrée par une pratique de plusieurs dizaines d’années. Mais les faits sont là : le Français est râleur ! Pêcheur, Agriculteur, Routier, Taxi, Etudiant et même Notaire ! Tous dans la rue quand ils ne sont pas contents !

Même sur cBanque, la colère monte parmi les clients de plusieurs banques en ligne. Le nombre de commentaires des actualités est ainsi en général assez limité. Mais, là, coup sur coup, ce sont trois banques qui font les frais de commentaires désagréables. Et pour trois raisons différentes :

Boursorama, tout d’abord. Le courtier en bourse veut sans doute faire oublier ses origines aux clients, de plus en plus nombreux, d’un compte bancaire. La banque a repensé son interface pour la rendre plus moderne et compatible avec tous les terminaux : ordinateur, tablette, smartphone. Résultat : si des clients sont satisfaits (certains auraient même félicité la banque) de nombreux clients historiques disent leur mécontentement.

Voir : Nouvel espace client : Boursorama Banque répond aux critiques

Chez Hello Bank ensuite, ou plutôt chez les anciens clients de Cortal Consors. Le groupe BNP Paribas a décidé de faire disparaitre la marque Cortal en France. Les clients ont ainsi vu leurs portefeuilles d’actions transférés de Cortal à Hello Bank. Visiblement, une opération qui se déroule pas aussi bien que prévue !

Voir : Ouvrir un compte bancaire Hello bank : le test de la rédaction

Dernière en date : ING Direct. Pendant longtemps, la carte Gold et le compte bancaire de ING Direct étaient gratuits à la condition de verser 750 euros par mois (ou détenir de l’épargne dans la banque). Si ce n’était pas fait, des frais d’inactivité de 5 euros par mois étaient appliqués (en théorie). Ce système a été abandonné en août 2015 pour une gratuité (quasi) sans conditions. Mais, à partir du 21 juin 2016 : marche arrière : la condition de versement revient, non pas avec 750 euros mais avec 1.200 euros cette fois-ci. La banque change les conditions en prévenant plus de deux mois à l’avance et facilite même le départ de ceux qui peuvent ou ne veulent respecter ces conditions. Mais forcément, certains clients s’estiment trahis.

Voir : ING Direct : un nouveau deal pour conserver la carte Gold gratuite

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *